Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Vincent Auzas est en doctorat d’Histoire, dans le cadre d’une cotutelle de thèse sous les directions des professeurs Henry Rousso (IHTP – Cnrs) à Paris et Bogumil Jewsiewicki (Chaire de recherche du Canada en histoire comparée de la mémoire – Université Laval) à Québec sur La Commémoration du 11 Novembre à Paris de 1919 à nos jours.

2Juliette Dutour est en cotutelle de thèse France / Québec sous la double direction de Laurier Turgeon (Université Laval, Québec) et Dominique Poulot (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Paris). Sa thèse de doctorat d'histoire du patrimoine s'intitule La construction du patrimoine du Canada entre reconnaissance publique et valorisation touristique : le rôle de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et des organismes de tourisme canadiens (1919-1956).

3Tatjana Barazon, docteur en philosophie de Paris IV Sorbonne, a traduit La vie de Jésus de G.W.F Hegel avec Ari Simhon, est en train de traduire les Leçons sur la Logique (Hegel également) avec Ari Simhon et Jean-Marie Lardic pour Vrin, elle prépare un livre sur La joie créatrice chez Bergson pour les Editions du Sandre dans la collection dirigée par Pierre-Antoine Chardel.

4Agnès Berbinau est une ancienne élève de l’École nationale supérieure, agrégée d’anglais en 2002. Elle enseigne en tant qu’ATER d’anglais dans le département de Lettres et littérature comparée de l’Université Paris IV Sorbonne. Elle entame sa quatrième année de thèse en littérature américaine sous la direction de madame Marie-Christine  Lemardeley. Ses recherches portent sur « Le quichottisme dans les nouvelles d’Edith Wharton et de Sinclair Lewis », deux auteurs déjà étudiés en DEA dans le cadre d’une étude intitulée « Fiction et désir d’émancipation dans  The Age of Innocence et Main Street ». 

5Vanessa  Bertho est étudiante en seconde année de master « Histoire et audiovisuelle » sous la codirection de Pascal Ory et Myriam Tsikounas à l’Université Paris I, Panthéon-Sorbonne. Elle a déposé un mémoire intitulé De la plume au plasma, étude d’une transposition des mythes et légendes à l’époque contemporaine à travers la série télévisée Buffy contre les Vampires (1997-2003). En prévision d’une thèse de doctorat, elle prépare sa seconde année de master sur la thématique des mythes et légendes dans les séries fantastiques pour la jeunesse, dont une partie est effectuée à l’Universita Degli Studi della Basilicata (Potenza-Italie) dans le cadre d’un échange Erasmus.

6Fabienne Caray, agrégée de Lettre Modernes enseigne en lycée général. Elle est doctorante à Paris IV Sorbonne sous la direction de Didier Alexandre. Sa recherche porte sur l’ensemble de l’œuvre de Robert Pinget autour du sujet « Le système et le manque dans l’œuvre de Pinget ».

7Anouk Cohen est doctorante allocataire de recherche associée au Laboratoire d’ethnologie et sociologie comparative à Paris X Nanterre. Actuellement en seconde année de thèse sous la direction de Jean-Charles Depaule. Thèse dont le sujet est : Le livre et la lecture au Maroc. Fabrication et usages en milieu urbain.

8Gaëlle Coquegniota réalisé une licence d’histoire et de géographie, avant de poursuivre des études supérieures en histoire et archéologie classique à l’Université Lumière Lyon II et à l’University of British Columbia de Vancouver. En décembre 2005, elle soutenu à Lyon une thèse de doctorat en langues, histoire et civilisations des mondes anciens intitulée « Archives et bibliothèques dans le monde grec. Aspects matériels et architecturaux de 500 av. J.-C. à 100 apr. J.-C. », sous la direction de Marie-Christine Hellmann (directrice de recherche au CNRS, Arscan Nanterre) et de E. Hector Williams (Professeur d’archéologie à l’University of British Columbia, Vancouver). Depuis septembre 2007, Agnès Coquegniot occupe un poste d’ATER d’archéologie grecque à l’Université Lyon II et poursuit mes recherches sur le terrain, dans le cadre de la Mission franco-syrienne d’Europos-Doura (Syrie).

9Magali Croset,Docteur ès Lettres Modernes, est actuellement en poste de médiathécaire à la bibliothèque du Centre Culturel Saint-Louis de France, à Rome. Elle est, en outre, chercheur-associée à l’IMEC (Institut Mémoire de l’Edition Contemporaine, Caen/France) de 2003 à 2006, responsable de la gestion du fonds Pieyre de Mandiargues.

10Nathalie  Gibert-Joly est professeur agrégé de Lettres Modernes. Elle est également inscrite en doctorat de littérature. Son sujet de thèse porte sur l’édition critique de la correspondance de Jean Bruller-Vercors.

11Maud  Hagelstein travaille au service d’Esthétique de l’Université de Liège (Belgique) où elle termine une thèse de doctorat en philosophie financée par le Fonds national de la recherche scientifique (F.R.S./FNRS). Son travail de thèse consiste à interroger les conditions d’appréhension de l’œuvre d’art par le philosophe et par l’historien pour dégager les spécificités épistémologiques de leurs disciplines respectives. Cette question est traitée à travers l’œuvre de trois théoriciens de l’image et de la culture : Aby Warburg, Ernst Cassirer, Erwin Panofsky. Maud Hagelstein a notamment écrit : « Art contemporain et phénoménologie : réflexion sur le concept de lieu chez Didi-Huberman », Etudes phénoménologiques, n°41-42, 2005, pp. 133-164; « Georges Didi-Huberman: vers une intentionnalité inversée ? », La part de l'œil, n°21-22, 2006, pp. 32-41; « Ressemblances et dissemblances chez Didi-Huberman », Mimésis. Approches actuelles, T. Lenain et D. Lories (eds.), Editions de La lettre volée, Bruxelles, 2007, pp. 102-128; « Migrations de Saturne : Mélancolie et astrologie dans la Renaissance italienne », Mosaïque. Hommages à Pierre Somville, J. Dennoz, V. Dortu, R. Steinmetz (eds.), Liège, CIPL, 2007, pp. 131-139.

12Pierrette Lafond est étudiante au 2e cycle en ethnologie à l'Université Laval et s’intéresse au livre dans sa fonction sociale et sémiotique et sa dimension d’objet de culture matérielle. Elle a présenté une communication au  colloque AFA-ACEF d’octobre 2007 et offert une conférence grand public  au Musée de la civilisation dans le cadre de l'exposition « Tous ces livres sont à toi ». Un article présentant certains résultats de ses recherches portant sur le corpus des livres à l'index de la bibliothèque historique du Séminaire de Québec paraîtra dans le prochain numéro de Material Culture Review - Revue de la culture matérielle. Elle participe au projet de recherche sur la présence des huguenots en Nouvelle-France qui fera l’objet d’une exposition au printemps 2008 au Musée de l’Amérique française.

13Daniela Mariucutaest doctorante à l'Université de Bucarest, rattachée au département de Langues et littératures étrangères de l’Ecole doctorale en études littéraires et culturelles, sous la direction du professeur Radu Toma. Elle a suivi les enseignements de Bogumil Jewsiewicki à l’Université Laval de Québec (Canada) pendant l’hiver 2007-2008. Ses recherches portent sur la circulation et la diffusion du livre français de littérature en Roumanie pendant la période communiste. Celles-ci s’intègrent dans une thèse dont le titre provisoire est : « Politique culturelle du livre étranger en Roumanie sous la période communiste. Le cas du livre français de littérature (1948-1965) ».   

14Julien Schuh est ATER à l’Université Paris-IV Sorbonne et rédacteur en chef de L’Étoile-Absinthe, la revue de la Société des Amis d'Alfred Jarry. Il prépare une thèse de doctorat sous la direction de Bertrand Marchal sur le sujet « Alfred Jarry : le colin-maillard cérébral ». Dernier article paru : « Les Dîners de La Plume », Romantisme n° 137, « Les banquets », octobre 2007.

15Géraldine Sfezestagrégée de philosophie, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure. Elle prépare à Paris X, sous la direction de Catherine Perret, une thèse de philosophie sur les questions de mémoire et d’enregistrement dans l’art contemporain. Elle enseigne actuellement à l’Institut Français de Stockholm.

16Bérénice Waty est diplômée de l’Institut d’Etudes politiques de Rennes, docteure en anthropologie historique et culturelle (Ehess-Paris). Bérénice Waty est chercheur au Laboratoire d’Anthropologie et d’Histoire de l’Institution de la Culture (LAHIC– IIAC –UMR 8177) où elle travaille sur les pratiques lectorales (grands lecteurs, enfants et situations d’illettrismes des jeunes) et sur le patrimoine en tant qu’objet de controverses populaires. Actuellement, elle mène un projet autour des pratiques culturelles des 3-7 ans concernant le livre et les musées. Elle est également chercheur associée au sein du Centre Marc Bloch de Berlin (USR 3130).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Les auteurs du numéro », Conserveries mémorielles [En ligne], #5 | 2008, mis en ligne le 24 novembre 2009, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://cm.revues.org/150

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CELAT - Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions
  • Logo IHTP - Institut d'histoire du temps présent
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org