Navigation – Plan du site
« Interstices »

Héliotrope

Sandrine Lascaux

Texte intégral

Tout au bord des yeux
fleur de vertiges
fleur du chagrin

HÉLIOTROPE,.plante dont les fleurs blanches, mauves ou violettes, sont extrêmement odorantes. La verrucaire, en gréco-français héliotrope, tourne aussi selon le soleil ses odorantes fleurs violettes (Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p. 191). L'héliotrope mauve aux senteurs de vanille Emplissait l'air penchant d'évanouissement (Noailles, Ombre jours, 1902, p. 25).
Emploi adj. ♦ [En parlant d'une plante] Qui tourne ses fleurs vers le soleil. (Ds Ac. 1835-1935, Littré, Guérin 1892, Lexis 1975)1.

1Héliotrope est un parcours visuel, poétique et sonore constitué d’images réelles du soleil prises à différentes heures du jour puis retravaillées informatiquement, de fragments et de bribes évoquant une  expérience de dépersonnalisation de la voix poétique -les chevaux , la nuit ,chambre close , tout au bord , l’œil de   diamant , lambda, qui brûle dans la course, achrome .- Les images  et les textes  sont mis en musique par Guillaume Gargaud.

2

Héliotrope

Héliotrope , 28min
Sandrine Lascaux , texte
Guillaume Gargaud , musique
Collectif artistique Zwann eï
http://virb.com/zwannei

Crédits : Sandrine Lascaux, Guillaume Gargaud, Collectif artistique Zwann eï
Droits d'auteur : © Tous droits réservés
Haut de page

Notes

1  Centre de ressources textuelles et lexicales http://www.cnrtl.fr/definition/heliotrope

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sandrine Lascaux, « Héliotrope », Conserveries mémorielles [En ligne], #7 | 2010, mis en ligne le 10 avril 2010, consulté le 29 juin 2017. URL : http://cm.revues.org/662

Haut de page

Auteur

Sandrine Lascaux

est performer , membre du collectif  ZWANN EÏ qui regroupe des artistes  sur différents  projets (performance multimédia, poésie sonore) libres ou articulés  autour de concepts empruntés aux domaines philosophiques.http://virb.com/zwannei/Par ailleurs Sandrine Lascaux est Maître de conférences au département des langues romanes et germaniques, section d’Espagnol, à la Faculté des Affaires Internationales du Havre. Spécialiste de Littérature espagnole du XXe siècle, notamment Juan Benet, Alvaro Pombo, Javier Marías. Ses axes de recherche sont : les discours sur la frontière, la périphérie, la représentation impossible de la guerre dans la littérature espagnole ; les phénomènes linguistiques appliqués au texte (négation, dénégation, ambiguïtés, marges et parenthétisation) ; les problématiques de l’identité et de sa dissolution dans l’œuvre de Vila-Matas. Son approche des textes est « matiériste », elle se fonde sur des recherches linguistiques passant notamment par la création d’outils informatiques d’analyse linguistique systématique qui sont appliquées à l’analyse textuelle.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CELAT - Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions
  • Logo IHTP - Institut d'histoire du temps présent
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org